La thérapie par le jeu de sable, mise au point par Dora Kalff, convient tout particulièrement aux enfants, aux adolescents, mais aussi aux adultes souhaitant s’exprimer par une autre biais que le langage verbal. La personne a à sa disposition une série de figurines ou d’objets (voir photos) représentant des animaux, des humains et des objets techniques, etc. tout ce qui peut exprimer l’imaginaire de celle-ci. L’enfant disposera ces objets ou figurines dans un « jeu de sable », c’est-à-dire un bac de +ou – 50X70 cm rempli de sable (voir photos). Cette technique a comme fonction de mobiliser le monde intérieur de l’enfant dans son ensemble, ses émotions, ses pensées, ses blocages, ses peurs, ses craintes, ses projets, etc. Elle lui permet d’exprimer tout ce qu’il ressent, ce qui le gêne. Il peut également se libérer de certains traumatismes, de tensions intérieures difficiles. Cela lui permet de mobiliser et transformer son énergie psychique, c’est-à-dire la vitalité naturelle qu'il possède. Il peut ainsi réinvestir cette vitalité dans des projets sains pour son âge, et de nouveau vivre de manière « insouciante » (jeux de son âge, relations avec les camarades, joie de vivre, etc.).

 

 

 

 

Je pratique également des supervisions cliniques pour les professionnels de la santé mentale, qui rencontrent des questionnements tant au niveau personnel dans leur pratique, qu’au niveau institutionnel.

ACTIVITÉS THÉRAPEUTIQUES

CONSULTATIONS :
Adultes/Adolescents
/Enfants

Je reçois en consultation de psychothérapie des adultes, des adolescents et des enfants, pour un travail individualisé en cabinet libéral, en plein centre de Toulouse. Mon approche thérapeutique combine les outils de  la psychothérapie intégrative, de la psychanalyse jungienne, de la thérapie par le jeu de sable et de la méditation de la pleine conscience.

L’approche psychanalytique jungienne (du nom de son initiateur, C. G. Jung), se base principalement sur le travail et l’exploration des rêves et aussi sur l’établissement d’une relation thérapeutique construite sur la confiance. L’exploration des rêves nous donne une représentation de la situation actuelle du sujet avec ses fragilités (dans tous ses aspects : cognitifs, émotionnels, traumatiques, etc.), mais aussi ses potentialités. Aidé par ces ressources présentes dans l’inconscient (créativité de l’inconscient) et optimalisé par la relation thérapeutique, le sujet qui consulte –en lien avec le psychothérapeute, l’analyste-, pourra se découvrir, se (re)construire et réaliser ses potentialités latentes, et se mettre sur la voie de ce que Jung appelle son processus d’individuation. Des recherches récentes mettent en évidence les rapports étroits entre certains concepts découverts par Jung et les découvertes en neurobiologie, notamment les recherches sur les émotions (e.a. A. Schore), sur le rôle des rêves (M. Jouvet), ou sur la nature et les effets de la relation thérapeutique (e.a. A. Schore). Les indications de la psychanalyse jungienne sont diverses et à voir chaque fois au cas par cas.

 
 
 

La psychothérapie intégrative tient compte des besoins individualisés de la personne qui consulte et intègre les outils de différentes approches thérapeutiques (« une thérapie pour chaque patient »).

Les différentes disciplines que j’utilise dans ce cadre sont l’approche psychodynamique (psychanalytique), la thérapie cognitivo-comportementale (intégrant le travail sur les émotions), l’hypnose, et la méditation de la pleine conscience (formulée pour la psychothérapie, entre autres, par le Prof. J. Kabat-Zinn). Cette approche psychothérapeutique est pragmatique et centrée sur les besoins concrets de chacun.

​© 2015 par Vincent Prouvé

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now